Les élus se sont réunis en fin de semaine dernière  pour un conseil municipal particulièrement important puisqu’il s’agissait notamment de voter le budget primitif 2021.

Un budget voté plus tôt cette année afin de permettre le lancement d’importantes opérations d’investissement.

« Il est bon de noter que ce budget a été voté sans augmentation d’impôts. En effet, si le vote des taux des taxes sera formalisé lors d’un prochain conseil municipal une fois les bases fiscales connues, le projet de budget 2021 a été bâti sans hausse de la fiscalité » explique le premier Adjoint en charge des finances, Jérôme Maclet.

« Un budget qui se veut cette année particulièrement prudent puisque les principales recettes de fonctionnement ont été estimées de façon modérée afin d’éviter toute mauvaise surprise » ajoutait le premier magistrat de la commune, Michel Veyron avant de poursuivre « Afin de garantir la capacité à investir de la commune, les charges de fonctionnement ont été maitrisées, avec une hausse inférieure à 1% ».

Enfin, les élus ont prévu de reconduire le reliquat de l’enveloppe COVID, soit 30 395€ afin de poursuivre les nombreuses actions entamées en 2020 en faveur de l’aide aux acteurs locaux.

Et ce n’est en effet pas la pandémie qui arrêtera le travail conséquent mené par la municipalité stéphanoise illustrée par l’ambitieuse politique d’investissement dont le budget se voit en augmentation de 15% par rapport à l’année dernière.

L’investissement majeur de cette année sera signé « Jardins aquatiques ». « Un lieu moderne, ludique et moins gourmand en eau qui verra le jour en juillet à la place de l’actuelle piscine communale » expliquait le Maire, Michel Veyron.

À cela s’ajoute la réfection prochaine de la Maison Guerin en pôle médical, la réhabilitation de la salle des spectacles, la création de nouvelles places de stationnement en hyper-centre, l’aménagement de stationnements devant l’EHPAD, la sécurisation de l’arrêt de bus de Thoudière, l’extension du parc de vidéoprotection ou encore la réhabilitation des menuiseries de la mairie.

Le budget a donc été voté à l’unanimité en présence du Trésorier principal, Monsieur Fabrice Anselin venu confirmer la parfaite adéquation des comptes de la commune avec ceux tenus par la trésorerie. Un gage de qualité qui illustre cette année encore la bonne maitrise des finances municipales tout en poursuivant la politique d’investissements au service de l’intérêt général.

« Un investissement de surcroit possible sans emprunt grâce à un autofinancement maintenu à un niveau important et des recherches systématiques de subventions auprès des fidèles partenaires institutionnels tels que le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes ou encore l’Etat, subventions qui viennent s’ajouter à l’aide précieuse apportée par l’intercommunalité sur les grands projets communaux» ajoutait le premier Adjoint, Jérôme Malcet.

Les élus ont ensuite voté le versement de subventions aux associations afin de poursuivre les actions de soutien au secteur associatif en difficulté depuis près d’un an déjà.

Parmi les autres sujets abordés, la convention avec le centre médico social de la Côte Saint-André, la convention de participation pour les élèves de la classe ULIS de la Côte Saint André ou encore la dénomination de voies situées sur la ZAC Grenoble Air Parc ne portant pas encore de nom. Aussi, Le Conseil Municipal a décidé d’attribuer les noms de deux célèbres aviateurs français :

– Avenue André TURCAT pour la voie partant du rond-point en extrémité Ouest de l’avenue Louis Blériot  sur la ZAC Grenoble Air Parc et faisant liaison  jusqu’à la route de la Frette (RD 154) au sud de la ferme photovoltaïque ;

– Route Elisabeth BOSELLI pour la section de la voie communale No1 qui part du rond-point en extrémité Ouest de l’avenue Louis Blériot  sur la ZAC Grenoble Air Par cet qui se termine au  carrefour avec la VC No60 ‘’chemin du CNFA’’.

Un conseil municipal dense qui illustre une fois encore le travail conséquent mené par la municipalité au service de la qualité de vie des stéphanoises et des stéphanois.