Des finances saines et des investissements conséquents pour un budget maitrisé.

Les élus se sont réunis Mardi soir pour la tenue du premier Conseil Municipal de l’année.
L’occasion pour chacun d’échanger et de délibérer sur les sujets relatifs à la bonne administration de la commune.
Et l’ordre du jour n’était pas des moindres avec 13 délibérations parmi lesquelles le vote du budget primitif 2023.
Le budget primitif 2023 est le troisième du mandat. Après l’exercice 2021 qui comportait un investissement conséquent de 3,8 millions d’euros et l’exercice 2022 qui marquait une « pause » budgétaire avec 2,3 millions d’euros, 2023 sera un budget ambitieux avec 3,5 millions d’euros investis dans un contexte inflationniste et incertain.
La loi de finance prévoit pour 2023 une inflation de 4,2% en France pour une croissance à 1%.
Coté Mairie, les dépenses de fonctionnement augmentent globalement de 5,9% avec une évolution de + 195 000 € dont la plus grande partie concerne l’augmentation du coût des énergies, soit 115 000 € supplémentaires pour l’électricité, le gaz, les granulés ou encore les carburants.
Le budget 2023 a été préparé sans augmentation des taux des taxes foncières pour ne pas pénaliser trop fortement le contribuable qui subira déjà la revalorisation de sa base fiscale.
Autrement dit, la Municipalité poursuivra son ambitieuse politique d’investissement et absorbera les hausses de façon générale sans augmenter les impôts locaux; un geste fort pour les administrés.
Et les projets d’investissements à venir sur 2023 sont de taille :
Les dépenses d’équipement 2023 avec 2,7 millions d’euros sont supérieures à celles de 2021 qui était déjà une année record avec 2,5 millions d’euros. Ces dépenses permettent d’équiper les services et d’entretenir le patrimoine communal tout en poursuivant les projets du mandat.
Coté projets on notera l’extension/rénovation des vestiaires-tribunes du stade de la Daleure pour 1,2 millions d’euros ainsi que l’acquisition de 600m2 pour l’aménagement de locaux commerciaux et médicaux (pour 700 000 euros en 2023 (et 930 000€ en 2024).
Tout ceci sans compter les autres beaux projets en cours parmi lesquels l’agrandissement du parking du Bief afin de permettre une liaison avec la place des Buis ou encore la location d’un véhicule électrique pour la Police Municipale.
Enfin, parmi les autres délibérations votées par les élus, on notera la création d’un cheminement doux route de Chartreuse, une nouvelle session d’archivage par les services du centre de gestion de l’Isère ou encore le versement de subventions aux associations pour un montant de 40.000€. Autant dire que les habitants ont encore de beaux jours sur leur commune.